Quel carrelage pour l’extérieur de votre maison ?

Si la maison possède différents carrelages spécifiques pour les sols et les murs intérieurs, il existe également de nombreux carrelages particulièrement adaptés à l'extérieur de la maison. Comment choisir les carreaux pour une installation extérieure ? Les réponses dans cet article.

 

Lire également : Les plus beaux endroits à voir au cœur de la Patagonie

Quels sont les différents modèles de carrelage extérieur ?

Il existe différents types de carreaux de mur extérieur pour répondre aux besoins et aux goûts de chaque propriétaire. La plupart sont en porcelaine, extrêmement robuste et résistante au gel, à l'eau et aux taches. Ce matériau se décline donc en de nombreux modèles. Il y les dalles imitation bois : déclinées en différentes tailles et coloris terreux, par exemple imitant le bois de teck, pour un effet zen et naturel. Ses prix oscillent en moyenne entre 15 et 50 euros le mètre carré. Le carrelage imitation pierre : le plus courant, le carrelage imitation pierre est aussi le moins cher, à partir de 5 euros le mètre carré. Avec ou sans motif, aux formes régulières ou déstructurées, il se décline en plusieurs coloris pour s'adapter à tous les styles, classiques, chics ou design. Carreaux d'aspect béton : Carreaux d'aspect béton très moderne et anguleux dans des tons de gris. Carrelage aspect terre cuite : Traditionnel et riche en couleurs, ce type de carrelage apporte de la chaleur à l'extérieur sans être coûteux.

 

A lire aussi : Madagascar : Un nid de reptiles époustouflants

Les critères à prendre en compte

En plus du prix, le choix d’un carrelage pour l'extérieur de votre maison dépend de nombreuses variables, notamment :

L’esthétisme

Le carrelage se choisit en fonction de son aspect visuel (bois, béton, pierre, terre cuite, métal...), de sa couleur (noir, blanc, beige, marron, gris...), mais également de son format (carreaux rectangulaires ou carrés, lames...) et de sa taille (carreaux avec un côté de 10, 20, 40 ou 60 centimètres).

La qualité

Le matériau doit être solide et durable dans le temps. Les carrelages sont ainsi classés selon des normes en termes de résistance au passage (sur une échelle de 1 à 5), mais également en termes de glissance (pieds nus et chaussés). De plus, la qualité s'apprécie aussi en fonction de sa robustesse face aux rayures et aux tâches.

Enfin, le carrelage peut aussi être sélectionné selon ses facilités de pose (pose collée, pose scellée ou carrelage à clipser), ou encore de son adaptabilité particulière, pour l'accès à un garage ou une piscine par exemple.

 

© www.puystvincent.com 2023 | TOUS DROITS RÉSERVÉS