Adepte de la randonnée, vous avez l’habitude de parcourir sentiers, forêt en montagne en été. Cette année, vous avez décidé de randonner en Haute-Savoie en hiver. Plus dangereuse qu’en période estivale, la randonnée en hiver peut être pratiquée, en prenant quelques précautions. Nous vous livrons 4 astuces pour randonner en hiver.

1- Bien gérer son habillement

Vous le savez parfaitement, les températures sont bien plus froides en hiver. Avant la tombée de la nuit, elles peuvent même chuter de plusieurs degrés. Même si marcher donne chaud, vous devez impérativement porter une tenue adaptée.

Pour ne pas prendre froid, portez trois couches de vêtements : une couche de base, une couche d’isolation et pour finir une couche externe de protection.

Cette dernière, très importante, vous protège du vent et de l’humidité. Vous devrez aussi porter des chaussettes chaudes, mais aussi des chaussures imperméables et respirante.

Pour compléter cet ensemble, agrémentez votre tenue d’une écharpe bien chaude, d’un bonnet et de gants.

2- Les journées sont plus courtes en hiver

Quand vous planifiez vos randonnées, gardez bien en tête que les jours sont plus courts en hiver, dans la capitale haut savoyarde comme partout ailleurs. Afin de ne pas être surpris par la nuit, assurez-vous d’être de retour avant qu’elle ne survienne, ou munissez-vous d’une lampe torche. La lampe frontale, très pratique pour randonner dans l’obscurité, ne doit jamais être oubliée.

3- Randonner en montagne : équipez-vous pour affronter la neige

Randonner dans la neige ne s’improvise pas ; vous devrez emporter avec vous un matériel adapté à ce type de randonnée. Pour commencer, munissez-vous d’une paire de raquettes ou de skis de randonnée nordique. Emmenez également une paire de bâtons, équipés de rondelles.

L’orientation est plus délicate en hiver : tout est blanc, il y a du brouillard et les balisages sont parfois recouverts par la neige. Pour ne pas vous perdre, renseignez-vous sur votre itinéraire et n’hésitez pas à emmener un GPS.

Petit plus, le tapis isolant vous permet de vous asseoir au sec dans la neige. Pour une pause réussie, emportez également un thermos ; une boisson chaude est un véritable réconfort lors d’une randonnée de plusieurs heures dans la neige.

4- Pensez à vous hydrater

La sensation de soif est moins présente en hiver qu’en été. Attention, ce n’est pas pour autant que vous devez passer la journée à marcher sans boire. En effet, l’hydratation est aussi importante pendant une randonnée en hiver que pendant une randonnée estivale. Même si vous n’en avez pas envie, buvez régulièrement tout au long de votre parcours.